Nanterre info - 449 : Décembre 2019

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

23-NI449-p23-5esHurlants-1-credit-Georges-Ridel.jpg

Teaser du spectacle 5es hurlants :

Retour En avant

culture

Au cirque comme dans la vie

Cinq personnages qui s’élancent, tombent, se relèvent, se soutiennent. Quatre jeunes artistes circassiens sortis de l’Académie Fratellini avec chacun son agrès, sangles, cerceau, fil de fer, balles de jonglage, rejoints par une acrobate danseuse. Avec 5es hurlants, Raphaëlle Boitel célèbre le cirque traditionnel, d’où elle est issue, et les vertus qu’il incarne. « J’ai utilisé cet hommage tel un reflet, une parabole métaphorique de la vie, dans lequel la force de se relever incarne la rage de vivre. En arrière-plan, une référence à mon parcours, à ma relation particulière avec Annie Fratellini, première femme clown », explique-t-elle. Ancienne contorsionniste passée par le théâtre et le cinéma, Raphaëlle Boitel a notamment travaillé avec James Thierrée et signe là sa troisième création au sein de la compagnie L’Oublié(e).

Dans un espace sombre, traversé de quelques trouées de lumière évoquant les clairs-obscurs des tableaux du Caravage, s’enchevêtrent des cordages, des perches, des sangles et des projecteurs. Le décor est un lieu indéterminé, théâtre, chapiteau ou hangar, et l’on aperçoit çà et là des objets de la vie quotidienne. L’atmosphère est à l’entraînement difficile, au travail des corps, aux déséquilibres qui guettent. Mais elle donne aussi à voir la virtuosité des interprètes, leur étroite connexion et leur solidarité sans faille, comme leur persévérance. La chorégraphie millimétrée, mise en musique sur des airs de Verdi et Bach, rappelle l’ambiance du cinéma muet. Outre le nombre des interprètes unis comme les cinq doigts de la main, le titre du spectacle fait référence aux cinquantièmes hurlants, près de l’Antarctique et tant redoutés des marins. L’idée d’une épreuve à surmonter ensemble, dont on sort renforcés et plus vaillants pour avancer ? En tout cas, une belle métaphore pour envisager la vie et les rapports humains.

Vendredi 20 décembre à 20h30 et samedi 21 décembre à 18h à la Maison de la musique (8, rue des Anciennes-Mairies). Dès 6 ans

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même