Nanterre info - 430 : Mars 2018

Archives

WebTV

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

NI430-p23-culture-shn-jean-pottier.jpg

Une photographie du Nanterrien,
Jean Pottier

Les clichés réalisés par le photographe nanterrien Jean Pottier pendant les événements de Mai 68 sont exposés en grand format à la médiathèque Pierre-et-Marie-Curie (5, place de l’Hôtel-de-Ville).

Retour En avant

ARCHIVES

L’histoire s’écrit d’abord à la une !

À l’occasion du cinquantième anniversaire des événements de Mai 68, la Société d’histoire met en ligne une version numérisée des numéros du journal l’éveil.

Pour donner à lire et à comprendre les événements tels qu’ils se sont déroulés à Nanterre en 1968, la Société d’histoire (SHN) met en ligne ce mois-ci les numéros de L’Éveil parus cette année-là. Organe d’informations locales créé par la section communiste, L’Éveil paraît alors chaque jeudi et couvre l’actualité de Nanterre et des communes avoisinantes. « La Bibliothèque nationale de France [BnF], qui conserve toutes les publications au titre du dépôt légal, a fait un travail de numérisation remarquable », commente Félix Guézénoc de la SHN.
Ce Breton arrivé à Nanterre en 2000 s’est chargé d’enrichir les numéros, publiés in extenso par la BnF, de notes historiques dessinant à grands traits la sociologie de Nanterre en 1968 (population, niveau de formation, nombre d’étudiants) et le contexte économique national, avant de relater les occupations d’usines et les acquis de la grève générale.
Car si le mouvement débute bel et bien le 22 mars à la fac de Nanterre (lire Nanterre info, n°429, p. 26, « Les prémices de Mai 68 à la faculté de Nanterre »), la mobilisation des étudiants cristallise rapidement dans les usines le mécontentement de toute une société. On apprend ainsi, au fil des pages de L’Éveil, que les ouvriers de Citroën ont été les derniers à reprendre le travail fin juin et que les salariés des Papeteries de la Seine ont obtenu, à l’issue de la grève, cinq semaines de congés payés pour les salariés âgés de moins de 21 ans et quatre jours de vacances supplémentaires pour les mères de famille élevant plus de trois enfants.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

TetiereUne1000x400px.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même