Nanterre info - 461 : Avril 2021

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

NI461-p14-dossier-lead-grande-image-vaccin-credit-Claire-Macel.jpg Jusqu’à 4 500 personnes par semaine pourront être vaccinées, si le nombre de doses disponibles le permet.
Retour En avant

Séniors

Vaccination : prêt à accélérer

Le centre de vaccination de l'Espace Chevreul ouvrira ses portes le mardi 6 avril cela permettra d'augmenter considérablement la capacité de vaccination pour la ville avant l'arrivée massive de doses promise à partir de ce mois-ci

Il va falloir changer de braquet, accélérer nettement le nombre de vaccinations dans les semaines qui viennent si nous voulons, collectivement, sortir au plus vite de la crise sanitaire qui nous frappe depuis un an maintenant. C’est la seule voie pour renouer avec le vivre-ensemble qui fait l’identité de notre ville. La seule pour vous protéger sereinement, pour protéger vos proches et recommencer à sortir normalement. C’est pour cela que le centre de vaccination de l’hôpital Max-Fourestier sera transféré à l’espace Chevreul, où tout est prêt depuis la mi-février. La ville a tout préparé dans ces locaux plus grands, où les équipes médicales pourront procéder à 1 500 injections par semaine. Le centre sera même configuré pour vacciner jusqu’à 4 500 personnes par semaine, si le nombre de doses de vaccin le permet. Beaucoup plus que le centre actuel en tout état de cause. À la mi-janvier, le Cash (centre d’accueil et de soins hospitaliers) a commencé à accueillir les plus de 75 ans et en a vacciné près de 4 000. Mais ce sont seulement 1 765 Nanterriennes et Nanterriens – sur plus de 4 500 dans cette catégorie d’âge – qui ont été vaccinés, en plus de 500 résidents des Ehpad. Cela représente moins de 50 % des habitants de plus 75 ans. Cette proportion est plus faible encore parmi les populations des quartiers populaires et les moins à l’aise avec l’informatique qui ont été pénalisées par la prise de rendez-vous en ligne.

Appelez au 01 84 60 47 81 pour prendre rendez-vous

Pour contrecarrer cet effet, la ville a mis en place une plateforme téléphonique joignable au 01 84 60 47 81. Tous les habitants éligibles qui ont appelé ont été vaccinés. Des moyens de transport et des accompagnants ont été mis à disposition de ceux qui ne pouvaient pas s’y rendre par leurs propres moyens. Élargie depuis le 27 mars au plus de 70 ans, la vaccination va donc se poursuivre à une cadence accrue dès que les livraisons le permettront. Les approvisionnements devraient être multipliés par quatre. Le centre ouvert 5 jours sur 7 de 9h à 18h dans un premier temps pourra voir son amplitude d’activité portée à 7 jours sur 7 de 9h à 20h et passer de deux ou trois files de vaccination à sept au maximum. Pour prendre rendez-vous, tous les Nanterriens concernés pourront utiliser ce numéro de téléphone ou demander à leurs proches. À noter que les plus de 50 ans avec des facteurs de risques peuvent aussi se faire vacciner dans les centres municipaux de santé, chez leur médecin traitant, dans les pharmacies (avec une ordonnance). Pour compléter ce dispositif, la ville s’est également déclarée prête à accueillir un « vaccinobus » pour aller toujours au plus près des habitants. Mais l’efficacité de tous ces efforts dépendra de la réalité des livraisons de vaccins.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même