Nanterre info - 454 : Septembre 2020

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

NI454-p14-future-ecole-groues-credits-Sam-architecture-Vingt6-3D-Studio-architecture.jpg Dans le secteur Hanriot, le chantier d’un premier groupe scolaire débutera l’an prochain.
Retour En avant

Rentrée

Petits et grands travaux

Confinement oblige, certains gros travaux, comme le remplacement de la toiture de l’école élémentaire Henri-Wallon ou le début de la rénovation du groupe scolaire Maxime-Gorki, ont dû être reportés à l’été 2021. En revanche, ceux considérés comme techniquement faisables ont été entrepris. C’est le cas de l’école élémentaire Elsa-Triolet et de l’école maternelle Eugénie-Cotton qui doivent accueillir un surcroît d’élèves lié à la livraison de nouveaux logements dans les quartiers Parc Nord et Chemin-de-l’Île. Pour y faire face, quatre classes en préfabriqué seront installées dans la première école et trois en septembre et octobre dans la seconde. Ailleurs, d’autres travaux ont été effectués, comme la mise en place d’un grand auvent dans la cour de l’école élémentaire Balzac, ou la division d’une salle en deux classes à l’école élémentaire Elsa-Triolet. À l’extérieur, des reprises de sol et de pieds d’arbres ont été réalisées dans 17 cours de récréation.

Aux Groues, trois écoles très écolos

Trois groupes scolaires écologiquement exemplaires sont prévus dans le futur quartier des Groues. Le premier sera implanté dans le secteur Hanriot et comprendra 18 classes et un centre de loisirs. Le chantier démarrera au premier trimestre 2021 et la livraison est attendue à la rentrée 2023. Le second, du même format, sera situé dans le secteur Garenne. Après une première phase de sélection en juillet, le projet finaliste sera connu en décembre et les travaux devraient se dérouler entre 2023 et 2025. Quant au troisième groupe scolaire, il sera plus petit et situé dans le secteur de la gare. Sa livraison est prévue en 2027.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même