Nanterre info - 454 : Septembre 2020

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

NI454-p15-dossier-projets-ville-web.jpg En 2018, l'artiste Madame Moustache était choisie par le musée du Louvre pour intervenir auprès des écoliers nanterriens.
Retour En avant

Rentrée

« Les enfants se fabriquent de superbes souvenirs »

La municipalité accompagne les enseignants des écoles dans leurs missions en proposant des projets artistiques, sportifs et citoyens.

À la rentrée de septembre, les enseignants des écoles de Nanterre ont l’habitude de consulter le guide des actions partenariales. Ils y trouvent l’ensemble des parcours et des actions proposés par la ville en partenariat avec l’Éducation nationale. L’an passé, les instituteurs de maternelle et d’élémentaire avaient le choix entre 37 parcours pédagogiques et 18 actions de sensibilisation pour initier les enfants au cinéma, à la musique, au théâtre, au sport, à l’environnement, à la santé… Les classes peuvent également profiter de séjours de découvertes au ski, à la campagne, à la mer. Sabina Debackere, professeure d’une classe de CM1-CM2 à l’école Romain-Rolland, avait opté pour un séjour à la neige et un parcours de danse. L’artiste Éric Le Louvier est venu plusieurs fois en classe afin de construire un spectacle avec les élèves, qui sont montés sur scène. « Les élèves ont adoré cette expérience ! Jouer à l’extérieur de l’école est très valorisant », souligne l’enseignante.

Des leviers d’apprentissage

À l’image d’Éric Le Louvier, la qualité des intervenants est reconnue de tous. Durant leur parcours cinéma, les enfants du CE1 au CM2 ont par exemple la chance de fabriquer des images animées avec Françoise Bourgon, spécialiste du cinéma jeune public. Dans le cadre d’un partenariat avec le Louvre, les élèves rencontrent aussi un artiste qui vient conduire le projet d’arts plastiques dans la classe. « Ces projets nous sont offerts sur un plateau, nous dit Sabina Debackere, le service municipal s’occupe des volets logistique et administratif et de la recherche des intervenants. Nous pouvons pleinement nous concentrer sur la pédagogie et envisager ces projets comme des leviers d’apprentissage. » La professeure des écoles nous confie qu’il y a sept ans, elle n’était pas enchantée d’avoir décroché un poste à Nanterre. « Venant de Sèvres, j’en avais une mauvaise image, mais j’ai découvert les propositions artistiques, sportives, citoyennes offertes dans les écoles et l’esprit d’équipe des collègues. C’est rare. Enseigner à Nanterre est devenu un choix. Je vois que les enfants se fabriquent de superbes souvenirs grâce à tous ces projets qui les sortent des heures de classe traditionnelles. »

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même