Nanterre info - 433 : Juin 2018

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

ouverturedempart.jpg

En chiffres : les budgets participatifs

160 projets déposés. Ils concernent majoritairement des aménagements de proximité (aires de jeux, parcours sportifs de type street workout, boîtes à livres, etc.)

80 projets retenus par les collectifs d’animation des conseils de quartier. Les services municipaux étudieront leur faisabilité technique.

500 000 euros par an y sont consacrés. Cette enveloppe budgétaire est équitablement répartie entre les dix quartiers, soit 50 000 euros pour chacun.

Le 28 juin, au cours de conseils de quartier extraordinaires, les habitants désigneront les projets qu’ils souhaitent retenir pour leur quartier.

Retour En avant

Ville participative

L’union fait la ville

La participation des habitants à la vie locale est une tradition à Nanterre. Pour preuve, la ville a été la première en France à instituer des conseils de quartier en 1977. Si, depuis, les modalités de l’initiative citoyenne n’ont cessé d’évoluer à l’échelle communale, le quartier reste la pièce maîtresse de la ville participative et le creuset de l’innovation. Là, avec le soutien des services municipaux, des habitants et des représentants associatifs se mobilisent au quotidien pour améliorer les conditions du vivre ensemble.

La fabrique citoyenne

Au cours des dernières années, la volonté municipale de favoriser la participation des habitants à la vie locale a connu un nouvel essor.
Tous les grands projets d’aménagement, de transport et de rénovation urbaine des quartiers ont donné lieu à des campagnes de concertation. Depuis 1997, le dispositif des Assises pour la ville instaure des temps d’échange et de participation citoyenne sur les grands thèmes du contrat municipal. Les dernières, organisées en 2016, intitulées « Nanterre change avec vous », ont donné naissance à la plateforme participez. nanterre.fr. Piloté par l’Agora, maison des initiatives citoyennes créée en 2009, cet outil numérique est aujourd’hui dédié à l’ensemble des contributions collectives. Ateliers thématiques, visites de quartiers, témoignages d’habitants, questionnaires… les modalités de la participation citoyenne se sont diversifiées au fil des années, permettant à un public plus large et moins initié de s’impliquer dans la vie de la cité. Au sein des commissions locales, espaces de débats, de concertation et de propositions sur des questions d’intérêt local, le collège des habitants est constitué par tirage au sort sur les listes électorales des 48 bureaux de vote de la ville et comprend nécessairement un ressortissant étranger.
Mais c’est au cœur des quartiers que Nanterre info vous propose de plonger, à la découverte de réalisations concrètes portées par des citoyens. Premiers lieux de participation citoyenne, ils ont été dotés d’instances spécifiques dès 1977. Une grande première en France et une pratique toujours très vivace à Nanterre qui ne compte pas moins de dix conseils de quartier. Les collectifs d’animation ont été renforcés pour permettre aux habitants de faire vivre ces instances aux côtés d’élus « responsables d’animation » et non plus « présidents ». La récente mise en place des budgets participatifs consacre leur rôle prépondérant dans le processus de « fabrique citoyenne » au bénéfice de tous.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même