Nanterre info - 432 : Mai 2018

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

leader.jpg

Graines en stock

Située à la régie de quartier de Nanterre, la grainothèque fonctionne sur le principe du troc. Chacun vient y déposer ses graines en échange de quelques autres. Une initiative accessible à tous : habitants, associations, écoles, centres de loisirs.

Un rucher à la fac

Depuis début avril, le rucher municipal a déménagé sur le campus de l’université Paris-Nanterre. En contrepartie, l’association étudiante Labees s’engage à animer des ateliers de sensibilisation à la biodiversité et à la préservation de l’environnement à destination des écoliers.

Plan de désherbage Zéro phyto

Utilisation de la binette manuelle et de l’écobrush pour enlever les herbes indésirables, paillage au pied des massifs et arbustes, limitation de l’arrosage… le travail des cantonniers, jardiniers et agents d’entretien des terrains de sport s’est complètement transformé depuis 2012 et l’abandon des pesticides. Progressivement, le plan de désherbage Zéro phyto s’est étendu à tous les types d’espaces verts.

Retour En avant

Développement durable

Quand la nature reprend ses droits

Prendre soin de chaque bout de nature : une idée partagée par un nombre croissant d’habitants et de professionnels. Pour le bien-être et la qualité de vie de tous.

« C’est un vrai paradis ici, on se croirait à la campagne ! » Sous le généreux soleil d’avril, bordé de tulipes, lilas et cerisiers en fleurs, le jardin partagé de l’association Vivre mieux au Petit-Nanterre, dans le parc du Chemin-de-l’Île, est resplendissant. Accessoires en main, les cinq jardiniers amateurs entreprennent le semis de tomates, potirons et haricots verts. « Nous n’utilisons aucun pesticide. En guise d’engrais, nous fabriquons du purin d’orties et nous traitons les pucerons avec du savon noir », explique Pierre Vignau, responsable des ateliers jardinage. Avec 17 jardins partagés, une trentaine de parcelles louées à des particuliers et 86 jardins pédagogiques dans les écoles, centres de loisirs et crèches, la ville regorge de petits coins de nature très appréciés des citadins. De nombreux habitants de tous âges découvrent le plaisir de jardiner et se familiarisent avec les techniques naturelles de désherbage. Des expériences comme les parcelles « Incroyables comestibles », sortes de potagers en libre-service, se mettent en place, à côté du jardin Gorki et dans le parc des Anciennes-Mairies. Favoriser le développement de la nature dans un environnement urbain est un enjeu essentiel depuis plus de dix ans à Nanterre. Pour améliorer la biodiversité et préserver la santé des professionnels et habitants, les techniques d’entretien ont considérablement évolué. Début avril, le parc des Chenevreux a obtenu le renouvellement de son label Écojardin décroché en 2013, et en 2019, le cimetière paysager du Mont-Valérien pourrait se voir décerner cette reconnaissance exigeante, signe d’une gestion écologique exemplaire.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même