Nanterre info - 425 : octobre 2017

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

junglearch_425.jpg

En chiffre

150 000

C’est le nombre d’heures d’insertion réalisées dans le cadre du chantier de l’Arena. Un chiff re qui dépasse largement l’objectif de départ de 100 000 heures. Environ 140 personnes, dont 16 % de femmes, ont bénéfi cié de cette clause d’insertion, la plus importante jamais signée en France. Parmi le public touché, environ 70 % de Nanterriens, dont une majorité de jeunes de moins de 26 ans, des bénéfi ciaires du RSA, des demandeurs d’emploi de longue durée qui ont pu se former aux métiers de coff reur-bancheur, électricien, peintre ou conducteur de travaux.
Retour En avant

Sarah et Eddy Santini, propriétaires du restaurant Jungle Arch

Question directe

Quelles retombées économiques attendez-vous de l’ouverture de l’Arena ?

« Nous allons pouvoir ouvrir les soirs de week-end lorsqu’il y aura des événements. Pour nous, être aux abords d’une salle de cette dimension, c’est très particulier et cela demande une organisation spécifique.
Nous allons mettre en place une sorte de bar éphémère à l’extérieur où les gens vont pouvoir se restaurer et boire un verre debout. Apparemment, la file d’attente s’étendra jusque devant notre restaurant.
Nous sommes également partenaires du Racing 92. Les soirs de match, nous serons aux couleurs du club, nous aurons droit à notre bandeau de pub sur le terrain et nous organiserons aussi des petites tombolas avec des places à gagner. Pour nous qui ne sommes ouverts que depuis le 21 août, la U Arena va apporter beaucoup.
Mais nous allons aussi nous investir dans ce que l’on aime, c'est-à-dire la restauration un peu déjantée qui sort de l’ordinaire. »
L'info en +

L'info en +

Les spectateurs de la U Arena généreront 16 millions d’euros de dépenses par an (hébergement, restauration, transport…).

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même