Nanterre info - 425 : octobre 2017

Archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Test de circulation

Automobilistes, prenez vos dispositions !

Avant chaque concert, match ou autre événement organisé dans l’enceinte de la U Arena, des mesures de restriction de la circulation et du stationnement seront mises en place dans le quartier. L’installation de deux périmètres, l’un dit de « sécurité » et l’autre dit de « confort », sont prévus entre deux et quatre heures avant le début de l’événement, avec neuf points de filtrage.
Dans le premier périmètre, la circulation est interdite sauf pour les véhicules munis du badge d’accès « Sécurité ». Aucun stationnement n’y est autorisé sur l’espace public. Dans le périmètre de confort, pourront circuler les détenteurs du badge « Confort » ainsi que les véhicules sérigraphiés de services publics (Poste, GRDF…). Le stationnement sera possible dans les parkings publics Préfecture et Salvador-Allende.
Les mesures de sécurité concerneront également les piétons qui seront soumis à un contrôle visuel (ouverture des sacs et des manteaux) le long des Jardins de l’Arche et des Terrasses du même nom.
Retour En avant

L’effet Arena

La construction de la U Arena et les réflexions engagées sur son insertion urbaine ont été un véritable coup d’accélérateur pour l’aménagement de ses abords.

Huit hectares de friche constituant une barrière infranchissable entre Nanterre et La Défense : ça c’était avant. Avant la U Arena. L’annonce de la construction de l’enceinte sportive et culturelle sur l’ancien stade des Bouvets a en effet incité l’Epadesa à se pencher sur l’avenir d’un secteur sur lequel rien ne s’était passé depuis la construction de la jetée Chemetov et l’aménagement des jardins Gilles-Clément dans les années 90.
Pour reconquérir cet espace, plusieurs projets ont été pensés pour s’articuler autour du futur stade. Une promenade piétonne d’abord, baptisée les Jardins de l’Arche. Depuis le printemps, elle relie La Défense aux Terrasses. Les soirs d’événement, les spectateurs qui arriveront en transports en commun via La Défense se rendront à l’Arena en l’empruntant et pourront profiter de kiosques, cafés et commerces qui la jalonneront.
De part et d’autre de cet axe, deux immeubles de logements, les premiers construits dans le quartier d’affaires depuis trente ans. À eux deux, le One et le Skylight abritent 482 appartements, dont 278 chambres étudiantes, auxquels s’ajoutent des commerces et des équipements en rez-de-chaussée.
Et, qui dit résidence étudiante, dit établisse- ment d’enseignement supérieur avec l’Ieseg qui accueille depuis la rentrée ses étudiants près du Skylight, tandis que Citizen M, l’enseigne tendance de l’hôtellerie mondiale, a ouvert ses 170 chambres, ses bars et restaurants en juin. À quelques centaines de mètres, de l’autre côté de l’avenue Aimé-Césaire, un troisième ensemble résidentiel est en cours de construction. Alatana offrira 128 logements, dont 55 sociaux, répartis sur deux immeubles.
Côté infrastructures routières, la RD 914 sera quant à elle mise en double sens et trans- formée en un boulevard urbain planté accueillant en toute sécurité piétons, cyclistes et automobilistes.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

logotest5.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même