En direct

Retour

Musique

« J’invite les Nanterriens à créer une performance participative »

Par Guillaume Gesret

emag-behejohn_441.jpg

Designer sonore et compositeur de musique électronique, Florian Behejohn est en résidence à Nanterre de janvier à juin.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Florian Behejohn :
Je suis designer sonore, j’ai 35 ans et j’habite à Ivry-sur-Seine. Après avoir étudié aux Beaux-Arts de Cergy-Pontoise, j’ai enseigné la musique assistée par ordinateur au conservatoire de Saint-Quentin-en-Yvelines. À présent, j’alterne mon temps entre ma création personnelle sous le nom de Ziman et mes interventions auprès de publics amateurs. J’effectue des résidences de plusieurs semaines dans le but de créer des performances participatives. Avant d’arriver à Nanterre en janvier, j’avais travaillé avec les patients du nouvel hôpital de Melun.

Quel projet proposez-vous aux habitants de Nanterre ?
F. B. :
J’ai envie qu’ils créent collectivement une performance musicale, poétique et dansée. Avant la représentation qui aura lieu le 15 juin à la Maison Daniel-Féry, nous programmons trois phases de travail. La première étape consiste à composer de la musique électronique. Pour cela, nous avons « chassé » et enregistré des sons, puis nous les avons assemblés et orchestrés grâce aux machines numériques. Les habitants joueront en live avec des percussions numériques, des boîtes à rythmes, des loops… [appareil électronique qui permet d’enregistrer des boucles musicales en direct] La vulgarisation de ces nouveaux instruments de musique me tient à cœur. Ensuite, les participants seront invités à rapporter des récits de vie qu’ils retranscriront sous une forme poétique. Lors de la performance, ils liront les textes. Pour la troisième étape, je collabore avec une chorégraphe pour mettre le spectacle en mouvement.

Avec qui travaillez-vous à Nanterre ?
F. B. :
Je rencontre des publics très variés durant ces quatre mois. J’interviens dans les écoles maternelle et élémentaire Maxime-Gorki [notre photo] et Romain-Rolland. J’anime des séances avec les habitants qui fréquentent le centre social La Traverse, avec les seniors du foyer-restaurant des Champs-aux-Melles, avec les étudiants de l’université et du conservatoire de Nanterre. Ces rencontres sont pour moi un matériau essentiel pour créer. J’inscris mon travail dans une esthétique relationnelle. C’est un défi de construire avec des enfants de maternelle ou d’amener les seniors vers la musique électronique. À ma grande satisfaction, nous y arrivons.

Rendez-vous : Florian Behejohn, alias Ziman, donne un concert le jeudi 21 mars à 19h30 à la salle des fêtes. Ce live électro acoustique est une bonne occasion de découvrir son univers.